Intention

Composer des relations esthétiques entre passé et présent, fiction et réalité, afin de réinscrire la fonction de la piscine, du bassin et l’imaginaire de l’eau dans l’histoire du quartier des Dervallières.

Descriptif

À l’occasion de l’inauguration de la plage verte de la piscine des Dervallières, La Luna installe à la marge du lieu des silhouettes picturales : jeu intérieur / extérieur, pour inviter à la piscine ceux qui n’y vont pas forcément. Les personnages sont en suspens au bord de la plage et des bassins. Aux abords des bassins de la piscine, se dressent à la verticale des « images à vivre sous condition de rencontre », silhouettes à échelle 1 peintes sur plexiglas, à partir de photographies et vidéographies prises sur l’espace public aux Dervallières. Le jeu de transparence du support suggère la présence réelle de « figures imagées ». Les images se défont, s’éparpillent, dialoguent, interrogent. Au pied du plongeoir, la présence des silhouettes est prolongée par un Mur à Lire, un « atelier au pied du mur », réservoir de rencontres avec les usagers et le personnel de la piscine sur l’idée de l’eau… Mur d’archives et de notes actuelles, il rend compte de l’épaisseur des choses -histoires personnelles, chroniques du quartier à travers des images, des écrits, des dessins mosaïques. Dans le hall d’entrée, est diffusée en pointillé, une vidéo mêlant images d’archives et images d’eau d’aujourd’hui, où sont recueillis les gestes des baigneurs. Ces matières tricotent des relations esthétiques entre passé et présent, fiction et réalité, afin de réinscrire la fonction de la piscine et l’imaginaire de l’eau dans l’histoire du quartier.

Composer des relations esthétiques entre passé et présent

Œuvres réalisées

Des ronds dans l’eau _ signalétique poétique picturale sur plexiglass (La Luna) – 2003

« Carrés bleus, remise en eau du bassin »_ Carrés peints et installés dans l’embrasure du château des Dervallières (enfants des Dervallières) et auto édition livret « Présence bleue » (La Luna) – 1994

Carrés bleus

Technique mixte – 40 carrés 50X50 – installés dans l’embrasure du château

Introduction à la remise en eau du bassin des Dervallières. Lieu de baignade pour les familles au début de la création du quartier des Dervallières dans les années 60.

Restitutions publiques et expositions

> Octobre 1994 / Installation « Présence bleue », Installation de carrés bleus, au coeur du Quartier des Dervallières, Nantes
> Juillet 2003 / Installation in-sitù intermédiaire interactive, Piscine des Dervallières, Nantes
> Janvier 1995 / Auto édition livre-objet, « Présence bleue » de la série « histoires à suivre », traces souvenirs des actions.

Partenaires opérationnels

Projet financé par le Service Culturel et le Service des Sports (Ville de Nantes).