La COOP* / création partagée

LA COOPÉRATIVE PUBLIQUE de la Luna est un processus de recherche et de travail de création partagée activé depuis 2005. Elle expérimente et donne à voir la chaîne de co-production nécessaire à la mise-en-oeuvre de dispositifs esthétiques coopératifs qui questionnent les formes de l’urbanité contemporaine (faire et vivre ensemble). Elle comprend plusieurs projets qui se déroulent chacun sur une dynamique de plusieurs années.

« Le faire ensemble à plusieurs mains » devient matière esthétique, matériau plastique. Chacun, artiste et collaborateur occasionnel, professionnel et amateur éclairé, participe à sa manière à un projet de fabrique collective, une oeuvre composée et plurielle…
Les personnes invitées dans le processus de co-création ne sont pas réduites à la dimension de public et de spectateurs récepteurs, elles sont situées davantage en tant qu’émetteurs et qu’actants du processus de création L’appétence de chacun à la dynamique créative est stimulée. Un processus de travail développé sur le temps long et une dimension non évènementielle sont nécessaires pour se familiariser avec son propre désir de création, se sentir désintimidé en faisant soi-même, se trouver déshinibé vis-à-vis de la chose artistique.
La participation des coopérateurs (associations ou habitants) au travail de création en train de se faire, est affirmée comme un facteur de sens et de possible appropriation du projet, par eux-mêmes et par la communauté plus large. Mettre-en-oeuvre en commun permet de travailler avec chacun à l’émergence d’un désir actif de culture. Une exigence de haute qualité esthétique de la réalisation collective est toujours recherchée.

Ce genre de dispositif artistique coopératif expérimente de nouveaux modes de fonctionnement sociaux où toutes les compétences sont sollicitées pour faire oeuvre ensemble. Ce sont des espaces d’échanges, de rencontres, de frottements et de fabrication collective qui permettent de se mettre au travail dans une pratique commune. Cette élaboration en commun fait partie intégrante de l’œuvre et dessine une nouvelle intelligence collective qui se forme ici, maintenant, justement là et prend figure esthétique à la face du monde.

Les travaux