Intention

Le projet du Ressort est constitué d’un service de bricolage de proximité, d’un espace de socialisation, d’un espace de sensibilisation au réemploi et à la valorisation des encombrants, d’une boutique solidaire, et ponctuellement un espace de recyclage artistique
Le projet du Ressort est aujourd’hui piloté par l’Atelier Bricolage des Dervallières, et s’inscrit dans la dynamique d’activités et de services de proximité au cœur du quartier des Dervallières, dans le cadre d’un programme d’Economie Sociale et Solidaire, et d’écologie participative.

Dans son anthropologie de l’écologie, Tim Ingold pense le monde comme « (…) le monde habité comme un maillage réticulaire de pistes empruntées par chacun et qui, perpétuellement continue à se tisser ». L’homme se réalise dans la monde sous forme d’une ligne qui voyage. Le mouvement de chaque homme sur terre représente des lignes dans l’espace, aléatoires, celles-ci ne cessent de se croiser, créant ainsi des nœuds d’interaction et des places de rencontre.
Tim Ingold , Une brève histoire de lignes, tr ; de l’anglais, par Sophie Renaut, éd. Zones sensibles, 2013, 269 p.

Descriptif

À partir de tables usagées laissées au rebut, créer une cartographie de nos déplacements. 5 tables, 5 continents, 5 couleurs dominantes. Ces objets, conçus collectivement, servent de « meubles et objets témoins » pour présenter aux habitants « ce qu’il est possible concrètement de faire avec imagination ».

Création partagée

Les ateliers créatifs sont proposés sous forme de workshops design intensifs en direction des habitants des Dervallières.

Œuvres réalisées

> « Les objets habités : dessinés, désignés » 
> « Des séries d’objets habités sont créées »

« Les objets habités : objets récupérés, objets dessinés, objets désignés »

Il s’agit de détourner des objets disponibles et de les utiliser comme matériaux de construction pour produire de nouveaux objets simples tels que lampes, assises, tables, étagères…
Plusieurs tendances nous inspirent :
– L’attitude « Arte Povera », défiant la société de consommation, en utilisant des matériaux pauvres, objets de rebuts et éléments naturels, et des moyens techniques économes.
– Le « Nouveau Réalisme », préconisant l’utilisation et le détournement d’objets prélevés dans la réalité du quotidien.
– L’approche de « Support/Surface » qui se caractérise par une démarche où le matériau trouvé, devient surface de la recherche picturale et sculpturale et support du geste créatif.
– Le « Slow Design », qui désigne des formes au design discret : recyclage des matériaux et objets industriels, utilisation de techniques traditionnelles et élaboration simple. Les objets slow sont fait-main et en série limitée.

« Des séries d’objets habités sont créées »

> Novembre 2014 / Série 1 ÉlastikBoisMétal. Création de mobilier à usage collectif destinés aux associations impliquées.
> Février 2015 / Série 2 ÉlastikBoisMétal. Création de mobilier collectif
> Décembre 2015 / Aménagement de l’entrée de la Boutique du Ressort (comptoir, lustre et mobilier de présentation), lors de l’inauguration de la Boutique.
> Juin 2016 / Re-Lier / Faire usage de jardin. Mobilier public pour le Jardin d’usage des Dervallières. Bancs, jardinières, assises sur gablons
> Décembre 2016 / Luminaires de Noël
> Mars 2018 / Ilôts de convivialité. Mobilier collectif à l’usage de la Place publique des Dervallières