Intention

« Notre territoire cousu main, ou une façon à nous de s’approprier nos lieux de vie »
Parcourir Bellevue, Chantenay, Sainte-Anne… Les endroits quotidiens de nos vies
Se créer un territoire commun par le dessin et la création textile.
La cartographie vécue et subjective se superpose à la cartographie fonctionnelle du quartier.
Dessiner son espace de vie et trouver le lien entre son cheminement individuel et l’existence des autres.
Le réseau des trajets devient territoire commun, à vivre et à partager. Bellevue touche Chantenay qui touche la Butte Saint-Anne qui touche le Centre de la ville… finalement Bellevue, ce n’est pas si loin.

Descriptif

Depuis 2013, et durant l’année 2014, un groupe de femmes de l’association Arlène (atelier de dynamisation par la couture) initie des parcours sur le territoire par la marche. Les femmes se racontent à travers les arpentages et leurs cheminements quotidiens (leurs endroits préférés, la géographie de leurs voisinages, leurs habitudes). Elles expriment leurs désirs d’habiter. Elles collectent des sensations, des images, des récits.

En décembre 2013, sortir se balader et découvrir pas loin de la Place de Bellevue, les Jardins de La Musse, des jardins familiaux qui se situent au bout de l’allée du Quartier des Castors, des maisons tranquilles qui donnent envie d’y habiter… Les femmes d’Arlène partagent des parcours pour mieux connaître leur quartier, un premier itinéraire qui allait de la Rue de l’Aveyron (chez Martine) jusqu’aux Bourderies, le second de chez Fatima (rue de Noroît) pour aller au Marché de Bellevue. Le trajet d’Anita jusqu’à la Croix Bonneau. Aller jusqu’au petit parc de la Boucardière et y prendre le thé préparé par Kheira. En avril 2014, préparer la sortie du Printemps au Parc des Oblattes.

Tout au long de l’année, une cartographie collaborative et sensible se dessine à partir des savoir-faire en broderie, couture, tricot, graphisme, dessin et photographie.

Ateliers de création partagée

campements urbains / captation, fabrication, restitution in sitù

Des ateliers de recherche et conception sont initiés en marchant. Des ateliers de dessin et de couture sont mis-en-oeuvre dans les locaux d’Arlène. Il s’agit d’une rencontre créative entre l’association Arlène et les plasticiennes de La Luna, où les savoir-faire réciproques se croisent et s’enrichissent.

Œuvres réalisées

> « Les lieux de nos vies »_ Cartographie subjective_(La Luna + Arlène)
> « Prendre le temps de s’asseoir dehors »_ Série de coussins portables
> « Les cahiers de la marche »_ 8 livrets documents cousus _ (Arlène)

LES LIEUX DE NOS VIES

Dessin cartographique et outils de projets réalisés par La Luna.
Dessins, Broderies, Couture et Poupées de tissu-Portraits(Les femmes d’Arlène)

Une cartographie textile cousue, écrite, dessinée et colorée se dessine à plusieurs mains.

« Mieux se repérer et découvrir les les rues que chacune d’entre nous prennent tous les jours… Partager les chemins que l’on prend pour sortir de chez soi… c’est un peu mieux se connaître ». Rentrer en empathie avec les lieux de nos vies et s’y sentir bien là en dedans. S’ouvrir aux trajectoires croisées des autres, aux voisinages et se rendre disponible à l’espace qui devient relationnel, proche et commun.

PRENDRE LE TEMPS DE S’ASSEOIR DEHORS

Coussins portables réalisés par les femmes-couturières d’Arlène et La Luna

Une série d’assises pour se loger au cœur du quartier…. apporter son coussin et s’asseoir au nez de tous les trafics. Amener sa propre assise et signifier sa présence dans la rue. Se créer en tout endroit son propre mobilier urbain. Et trouver le bon endroit pour pouvoir y rester le temps qu’il faut pour se sentir bien. Être simplement bien là. Une tactique pour reconquérir sa place sur l’espace public.

LES CAHIERS DE LA MARCHE

8 livrets-dépliant / photo, textes, sur carton et textile

Carnet de bord des recherches et transcription de l’ensemble de la démarche

Restitutions publiques et expositions

> Novembre 2014 / Installation plastique, Maison des Habitants, Bellevue, Nantes
> Octobre 2015 / Exposition, Médiathèque Lisa Bresner, « Passage de livres », Bellevue, Nantes
> Avril 2016 / Exposition, « Les voyageurs de la tête sont les seuls que rien n’arrêtent », Pol’n, Les Olivettes, Nantes
> Mai-juin 2018 / Installation, Expo Nomades sous la lune (25 ans de travail artistique de La Luna), L’Atelier, Nantes

Partenaires opérationnels

Projet développé dans le cadre du Projet Global du Grand Bellevue (projet de renouvellement urbain).